Avant d’être une consultante KonMari certifiée, je travaillais à une heure de chez moi et ma vie se dessinait autour du « métro – boulot – dodo ». (A la différence que le métro, c’était en fait le train). On pourrait penser que j’avais une situation idéale : un contrat à durée indéterminée, un salaire relativement bon, une reconnaissance sociale de mon parcours universitaire. Je n’avais pas d’enfant, mais un mari, avec qui nous évitions d’être à la maison le plus souvent. Se sentir bien chez soi? Nous avions le « hygge« , mais pour le reste, il y avait passablement de désordre chez nous et notre décoration ne me satisfaisait pas. Nous avions les moyens de partir en week-end, de manger à l’extérieur, de faire des activités dehors. Notre intérieur, c’était un petit peu un entrepôt, plein de choses en plan. Et nous n’aimions pas beaucoup y être, malgré qu’on payait pour ces quelques m2, c’était un endroit qui nous stressait.

Le désordre, ce sont des décisions qui n’ont pas été prises.

Et puis je suis devenue maman, j’ai décidé de quitter mon poste qui était devenu routinier et qui était bien éloigné de la maison. Cela, sans plan précis ! J’étais bloquée à la maison comme jamais auparavant, avec un petit, loin de mes anciens collègues, loin de mon réseau social habituel. Notre intérieur était toujours plus chaotique et je me disais que je le rangerais une fois que j’aurais trouvé le job idéal. Mais il ne venait pas, ce boulot. Et puis j’ai eu une révélation : celle de ranger mon intérieur. En rangeant avec la méthode Marie Kondo, notre foyer s’est métamorphosé et nous y avons découvert un trésor. Ce trésor à portée de main pour chacun…

Être bien chez soi, dans un foyer qui nous sert et sert nos proches
Être bien chez soi, dans un foyer qui nous sert et sert nos proches 🙂

Comment se sentir bien chez soi ?

Ma grosse erreur, qui m’a empêchée de changer mon travail, de métamorphoser mon intérieur et de me sentir bien chez moi, c’était ma manière d’envisager ces changements :

Se sentir bien chez soi : Avoir – Faire -Être ?

Pour me sentir bien chez moi, j’attendais d’avoir :

  • plus de temps
  • plus d’argent
  • plus d’énergie.

Alors je changerais ma décoration, je me lancerais dans mes rêves professionnels et je serais tellement plus heureuse !!!

Je me sentais tellement enlisée dans mon quotidien. Je rentrais dans mon bureau et avec mes collègues, nous levions toujours moins la tête pour nous dire bonjour. Le temps semblait constamment nous manquer à tous, les tâches à faire, énormes.

Souvent j’entends qu’on se sent stressé, mais :

Le temps est un cadeau. Oui, il y a plein de choses à faire, tout le temps, mais la vérité, c’est que le temps, votre temps vous est offert comme un paquet cadeau chaque jour.

 

 » La manière dont vous occupez vos journées est la manière dont vous utilisez votre temps. » Andy Dillard

Il fallait « Avoir… », pour « Faire… » et finalement « Être ». Voilà ce en quoi je croyais, inconsciemment.

 

Être bien chez soi : Être – Faire – Avoir

Pour se sentir bien chez soi, la toute première chose à faire, c’est de ne pas commencer en se disant « si j’avais » mais « si j’étais » :

 

« Et si j’étais bien chez moi, ça voudrait dire quoi ? »
« Si j’étais en train de vivre dans mon lieu de vie idéal, qu’est-ce que je ferais ? »

Et je suis passée à l’action avec cette vision. J’ai agi à partir de cette vision d’un moi épanouie à la maison. Mon foyer devait servir cette vision, s’aligner avec elle. Et ça a tout changé.

être bien chez soi
Une vision de vous bien chez vous, voilà par où la transformation de votre intérieur commence

 

Ce n’est pas les éléments extérieurs comme l’argent, le temps, l’énergie qui vont vous permettre de vous sentir bien chez vous. C’est que vous preniez le temps de réfléchir à cette question et de lui donner votre réponse :

 

  • «Quand je serai bien dans mon chez-moi, je ferai   _______________________ »

 

Alors, j’ai rangé, trié mes effets et gardé ceux qui servaient ma vision d’un moi bien chez-moi. Tous les autres, je leur ai dit au revoir. Et puis je suis partie suivre un séminaire de l’autre côté de l’Atlantique, malgré les critiques et l’incompréhension de mes proches ^^ .

Ce qui m’a animée, c’est de suivre cette idée :

« Le travail de mes rêves consistera à accompagner les personnes à vivre mieux guérir émotionnellement, tout en créant l’intérieur cosy de leurs rêves. »

 

Si je suis bien à la maison, c’est parce qu’il y n’a plus que ces choses qui me servent dans mon quotidien, moi et mes proches.

 

Actions :

1) Répondez à cette question « Si j’étais vraiment bien chez moi, j’y ferais quoi ? J’y vivrais comment ? »

2) Triez vos objets en fonction de vos réponses à cette question. Alignez votre intérieur sur votre vision !

3) Vous avez enfin ce temps, cette énergie, vous êtes cette personne bien chez elle!

Besoin d’aide ? Je suis là pour vous aider :

 

A vous de jouer, c’est parti! 🙂

 

 

Discussion

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *